La Suisse numérique

Des exigences élevées pour le trafic des paiements

La numérisation croissante modifie profondément la vie privée et économique. Les processus d’affaires et les actes du quotidien sont toujours plus nombreux à être pilotés et accélérés grâce au numérique. Dans le sillage de cette évolution, les exigences des clients commerciaux et privés en matière de processus de paiement augmentent. Traitement rapide, applications au maniement intuitif et processus ultrasécurisés, autant de prestations qui sont devenues indispensables pour virer de l’argent et qui sont garanties au quotidien par les établissements financiers.

Entièrement automatisé

Avec l’harmonisation du trafic des paiements, la place financière suisse franchit une nouvelle étape à l’ère du numérique. Après l’introduction généralisée de la norme ISO 20022, tous les établissements financiers de Suisse utiliseront une seule et même procédure de virement. Cette uniformisation permettra de diminuer sensiblement le nombre d’interfaces entre tous les acteurs du trafic des paiements et d’éviter les ruptures de média. La complexité croissante des processus s’en trouvera également réduite. En association avec l’intégration de la nouvelle QR-facture, ce sont les bases d’un trafic des paiements entièrement automatisé qui seront ainsi posées.

L’harmonisation du trafic électronique des paiements permettra ensuite aussi de simplifier considérablement le processus de l’e-facture.

Une impulsion pour la Suisse numérique

L’harmonisation du trafic des paiements accompagne la transformation des processus d’affaires ainsi que la mutation structurelle initiée par les nouvelles technologies qui s’étend actuellement à l’ensemble de l’économie et de la société. Le trafic des paiements contribue ainsi sensiblement au passage de la Suisse au numérique.